Le Bengal

L’histoire du Bengal débute en 1963, en Arizona, lorsque Jean Mill, une jeune généticienne passionnée de chats obtint une petite femelle hybride nommée Kin-Kin à partir d’un mariage entre un chat léopard (Prionailurus bengalensis) et un chat domestique. Quelques années plus tard, l’Université de Davis propose à Jean huit chattes nées de ce même croisement. Ces huit chattes, mariées principalement avec des Maus Egyptiens, des Abyssins et des Burmeses fondèrent la race Bengal. Après avoir beaucoup travaillé sur les robes sauvages, les éleveurs s’attachent maintenant à obtenir un type physique le plus proche possible du chat léopard.

Le premier Bengal fut importé en France en 1989.

 

DSC_4752Le Bengal est un chat très athlétique, L’expression de la tête doit s’éloigner le plus possible de celle du chat domestique. Le corps est long avec une musculature puissante et une ossature robuste. La queue, épaisse à la base, s’affine à peine jusqu’à une extrémité arrondie. La fourrure est épaisse, couchée sur le corps, exceptionnellement douce et soyeuse au toucher. Une des principales caractéristiques du Bengal est sa robe. Deux types de motifs sont acceptés avec toujours un contraste extrême. Dans le premier, appelé spotted, les taches sont soit des points, soit des rosettes disposées de manière aléatoire sur le corps. Les rosettes sont des taches plus ou moins rondes, ouvertes ou fermées, avec un contour foncé. Dans le second motif, appelé marble, les rosettes sont allongées jusqu’à produire des motifs semblables à ceux de la panthère longibande.

cropped-DSC_4565.jpgLe Bengal ayant des origines sauvages, les éleveurs ont porté une attention particulière à sélectionner pour l’élevage les chatons les plus doux et les plus proches de l’homme. Aujourd’hui, les hybridations ne sont plus nécessaires et la race est bien établie. Bien qu’actif, le Bengal n’a plus de sauvage que sa robe et son physique d’athlète. Doté d’une intelligence exceptionnelle, c’est un chat curieux, confiant et amical, mélange de force, d’agilité, d’équilibre et de grâce. Fait unique, sa gentillesse et sa faculté à vivre aux côtés de l’homme sont toujours inscrites dans son standard.
Il faut 4 générations pour le le Bengal soit reconnu comme chat et non comme animal hybride.

Les premiers chats nés de ces mariages sont peu sociables et gardent un caractère sauvage. Les générations suivantes sont beaucoup plus agréables à vivre.

Le Bengal est donc considéré comme un chat, mais il garde de ses ancêtres certaines caractéristiques particulières:

  • il aime l’eau
  • il est porteur d’un poil de camouflage totalement ébouriffé,  pendant les premiers mois ( fuzzy)
  • il est un chasseur né
  • il a la particularité de grogner durant ses repas
  • il y un pelage particulièrement brillant (glitter)
  • il est très peu allergène.
  • il s’entend très bien avec les chiens
  • il rapporte les objets

loading
Big Buck Bunny
00:00
--
/
--
youtube play
vimeo play

Dans l\'eau

  • Snow du jardin du bonheur
    Snow du jardin du bonheur

source: LOOF